Alice Krieg-Planque

Alice Krieg-Planque
Alice Krieg-Planque

dimanche 9 avril 2017

La communauté en émoi après l’énigmatique disparition du buste de Zamenhof

La Mère Supérieure, en retraite spirituelle sur les pas du Créateur de l’Espéranto, a découvert avec stupeur que la stèle qui supportait le buste de Frère Ludwik Lejzer Zamenhof avait été décapitée. La Mère Supérieure s’est émue auprès des membres de la communauté de cette grave disparition. Il lui a été rapporté qu’un cabinet noir aurait voulu porter atteinte à la diversité linguistique et aux vertus pacificatrices des langues construites. Dans la supplique et l’espérance, la communauté invite les veilleuses et les veilleurs à prier pour le retour du buste de notre Frère.

Sœur Alice des Noms d’Oiseaux, à Boulogne-sur-Mer, constatant la disparition du buste de Zamenhof    

samedi 1 avril 2017

Artisanat monastique : nos produits



Compte tenu des incertitudes liées au contexte politique national et européen, la devise pour le paiement des commandes d’hosties est laissée au libre choix du client.

vendredi 17 mars 2017

Crowdfunding pour le salaire de la Mère Supérieure : une mobilisation exceptionnelle

Grâce à la générosité des fidèles, des sympathisants et des pratiquants, réguliers ou occasionnels, le salaire de notre Mère Supérieure, Sœur Alice des Noms d’Oiseaux, est passé de 2 678,73 € mensuels net en novembre 2013 à 2 834,85 € mensuels net en janvier 2017.

Comme lors des campagnes précédentes, l’excédent de salaire sera versé à la Fondation pour les Œuvres Glossolaliques (FŒG), placée sous la protection de Sainte-Hildegarde de Bingen.
Car, il a été dit : “Aucun homme ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent.” (Matthieu, 6.24)
    
Pour rappel, l’excédent de salaire est calculé sur la base de : salaire net mensuel - per diem * 30 + petites dépenses personnelles quotidiennes + abonnement à Temps Présent. La revue du Parvis + frais de chauffage de la cellule monastique à 19°.

lundi 27 février 2017

DM : fiche de lecture en Histoire pour les moinillons et moinillonnes de L2

La Mère Supérieure relèvera cet après-midi les fiches de lecture pour le chapitre que Colette Cosnier consacre à notre très vénérée Sainte Patronne, Sainte Hildegarde de Bingen, dans son ouvrage Histoires de saintes, parcours de femmes, Presses Universitaires de Rennes, 2017, 216 pages. Chapitre V, “La sibylle du Rhin (1098-1179)”, pages 107-118.

Longueur de la fiche de lecture : 2 000 à 3 000 signes espaces compris. Principaux critères pris en compte pour la notation :
- structuration de l’argumentation
- mise en perspective critique
- rigueur de l’expression et précision du vocabulaire
- présence suffisante d’exemples précis pour étayer le propos
- finesse d’analyse
- orthographe et syntaxe
- sens de la synthèse
- propreté de la copie
- lisibilité de l’écriture
- respect des normes de l'écrit
- maîtrise du français
- pertinence de la lecture avec la formation dispensée
- capacité à croiser les connaissances et à référer à d'autres lectures
- capacité à identifier la démarche adoptée par l'auteure pour produire des connaissances probantes
- faculté à rendre compte des connaissances acquises lors de la lecture
- contextualisation de l'auteure et du texte
- mise en relation de la lecture avec un questionnement disciplinaire
- mise en relation de la lecture avec les pratiques professionnelles des moines et moniales (il est attendu un commentaire développé permettant une confrontation au métier et une mobilisation du référentiel de compétences professionnelles des métiers monastiques)
- capacité à expliciter les enseignements à tirer pour une future pratique professionnelle dans le secteur monastique
- faculté à se tenir informé des acquis de la recherche afin de pouvoir s'engager dans des projets et des démarches innovantes

lundi 13 février 2017

En Union de Prière, à Marenla (Pas-de-Calais)


Des patrons de napperons : un nouvel élan pour la communauté

En clôture du cycle de négociations quinquennales engagées avec l’UPEC (Union Patronale pour une Education Créative), la communauté s’est vu remettre, ce lundi 13 février 2017, un lot exceptionnel de patrons de napperons au crochet.

Lors de la cérémonie de remise des patrons, la porte-parole nationale de la communauté, Novice Marie-Céline, a déclaré : “Depuis la fermeture de l’atelier de fabricationde barques, en 2011, les moinilonnes et les moinillons semblaient épisodiquement désœuvrés. Certains passaient du temps à préparer des exposés, ou encore à réviser leurs fiches en vue des examens. Nous redoutions, parfois, que certains soient tentés par l’acédie. Nous espérons qu’une dynamique nouvelle s’enclenchera avec l’ouverture de l’atelier dédié aux napperons.” Novice Marie-Céline a également insisté sur la valeur partenariale d'une telle initiative : “C’est un grand signe de confiance qui nous est adressé par l’Union Patronale pour une Education Créative, qui nous confie ainsi implicitement la réalisation de l’ensemble de son linge de maison à vocation décorative. Nous allons à présent réfléchir à l’échéancier des livrables, dans le respect de notre charte du développement durable.”

Fière de son passé, confiante en l’avenir, dans le souci constant du dialogue qui a permis d’établir avec ses partenaires des relations de qualité, la communauté se réjouit du nouvel élan offert par les patrons.

vendredi 13 janvier 2017

Mesures nominatives de rentrée : un nouveau sonneur de cloches pour la communauté

Vendredi 13 janvier 2017 - Frère El Caquesto de los Tacos Santos, qui était déjà chargé de la conscientisation et de l'émancipation, s'est vu confier cette semaine une nouvelle responsabilité, compte tenu de ses compétences exceptionnelles en matière de minutage de la gestion des déplacements des moinillonnes et des moinillons de L1 et de L2, en CM et en TD (voir l'emploi du temps en ligne).

Dans sa nouvelle responsabilité, Frère El Caquesto de los Tacos Santos sera tout particulièrement chargé de sonner le glas et le tocsin. Les moinillonnes et les moinillons continuent d'être postés au carillon. Pour des raisons d'homonymie bien compréhensibles, le bourdon reste confié à Novice Marie-Céline.

La Mère Supérieure a pu, dès aujourd'hui, dire à notre frère combien son savoir-faire est déterminant pour la qualité de l'œuvre prosélyte à laquelle s'emploient les frères et les soeurs, dans un dévouement joyeux que dissuadent épisodiquement quelques dysfonctionnements que la sociologie des organisations n'explique que très partiellement.

mardi 15 novembre 2016

En Union de Prière avec Frère El Casqueto de los Tacos Santos

La communauté exprime ses très vives inquiétudes au sujet de l'arrestation de Frère El Caquesto de los Tacos Santos, après les alertes lancées par les moinillons et les moinillonnes qui ont relaté l'événement, sur la base du témoignage du Novice Peg. D'après ce dernier, qui a pu entrer en contact avec les moinillons et les moinillonnes, Frère El Caquesto de los Tacos Santos s'en serait pris "violemment" aux forces de l'ordre "en lançant des tacos", dans le contexte d'une manifestation qui se tenait Place de la République, à Paris. Frère El Caquesto de los Tacos Santos aurait alors été appréhendé par la police nationale, puis placé en garde à vue.

A l'issue d'une réunion qui a rassemblé l'ensemble des Frères, Sœurs et Novices, et qui s'est déroulée conformément à la Règle de Reuilly dans la salle capitulaire, la Mère Supérieure a tenu un point presse auprès des journalistes accrédités au Monastère. Elle a notamment déclaré : "Nous croyons qu'il s'agit là, de la part des forces de l'ordre, d'une faute de discernement. Notre Frère El Casqueto avait été envoyé en terre de mission pour partager avec les impies les différentes techniques de lancement du taco, dans le cadre plus large d'un dialogue émancipateur avec les communautés locales. Il avait initié un travail de conscientisation qui avait déjà porté des fruits, et s'avérait très prometteur. Peu informée des techniques habituellement utilisées dans la pédagogie de l'opprimé, la police nationale a sans doute perçu ce "lancement de tacos" comme un geste hostile dirigé contre elle, alors qu'il faut appréhender la dimension à la fois symbolique et libératrice de cette action. Bien entendu, on ne peut pas totalement exclure qu'il se soit agi là d'un acte répressif délibéré émanant des gardiens d'un ordre patriarcal, phallocratique et hétéronormé ; mais nous nous refusons à retenir cette hypothèse."

Plus généralement, la communauté rappelle que l'édification par l'enfermement suppose que cette claustration soit volontaire, désirée ardemment, constamment réfléchie, parfois repensée dans le dialogue avec les Frères et les Soeurs. Chaque jour, les Frères et les Soeurs témoignent, par l'exemple, de cette vertu libératrice de l'enfermement consenti.

"Frère El Casqueto de los Tacos Santos" lors d’une confrontation avec les forces de l’ordre (Paris, 6 novembre 2016). Source : AFP (tous droits réservés).

samedi 23 juillet 2016

Le samedi 6 août 2016, à Boulogne-sur-Mer

Novice Marie-Céline et Sœur Alice des Noms d'Oiseaux, 
à Boulogne-sur-Mer, le 6 août 2016 (DR)

jeudi 19 mai 2016

Des tisanes "Grand Soir" après complies

Compte tenu de l'actualité, le service de l'économat a passé commande de sachets de tisane “Grand Soir”. C'est cet arôme qui sera désormais servi au réfectoire après complies, en remplacement de l'infusion “Grand Sud”.

mardi 29 mars 2016

Avertissement à destination des pèlerins : Ce site web constitue un document simplifié. Il ne peut en aucun cas se substituer aux textes normatifs et réglementaires ainsi qu'aux instructions applicables en la matière.

vendredi 20 novembre 2015

Car il a été dit : “Darkness cannot drive out darkness, only light can do that. Hate cannot drive out hate, only love can do that.” (Martin Luther King, Jr., 1963)

mercredi 12 août 2015

Le dévouement des prêtres curistes fait la joie de Plombières-les-Bains

Plombières-les-Bains, station thermale et touristique des Vosges, a la joie d’accueillir chaque année des prêtres curistes. Durant leurs trois semaines de cure, ces prêtres s’intègrent à la vie de la paroisse en célébrant ou concélébrant la messe dominicale, et, mieux encore, en célébrant chaque jour l’office à la Chapelle du Sacré-Coeur. Ainsi, le père Benoît Krieg (photo), fidèle curiste, a pu accueillir une quinzaine de personnes, ravies de pouvoir quotidiennement suivre la messe. La semaine précédente, c’était le père Emmanuel Guimont qui faisait de même. Grâce à eux, un séjour à Plombières-les-Bains devient l’occasion d’un véritable ressourcement. Que nos dévoués frères en soient remerciés !